Aujourd’hui, point de cousette à te présenter, je démarre comme Clotilde puisque cet article fait suite au sien et à d’autres.

Mais de quoi va-t-on causer ma bonne dame?

Comme introduction, ces deux définitions me paraissent pas mal….

 

Instagram est une application et un site de partage de photos et vidéos en ligne qui permet aux utilisateurs de partager des photos et des vidéos, messages avec vos amis et votre famille.

Blog : Site web sur lequel un internaute tient une chronique personnelles ou consacrée à un sujet particulier

 

Alors pour pas te bousiller la rétine et comme je ne suis pas originale du tout je pompe encore sur Clotilde et je ponctuerai cet article par des cousettes blogguées ici-même. En cliquant sur la photo tu pourras être redirigé directos vers l’article dudit vêtement 🙂

Clotilde avec une bonne dizaine de blogueuses se sont récemment associées sous l’impulsion de Rebecca avec un seul souhait ; refaire revivre les blogs

Enfin, “revivre” je n’aime pas trop ce terme, les blogs ne sont pas morts, le mien je l’ai toujours alimenté mais sûrement moins qu’avant! A cause de quiiiiiiiiiiiii ??? Hein?? On le balance le coupable?

Instagram pardi!!

Le coquin s’est doucement insinué dans nos vies. Sournoisement évidemment… Et BIM dans ta face, t’as rien vu venir hein? Le rouleau compresseur qui ne laisse que quelques miettes au passage, dont nos pauvres blogs!

 

Mais alors, pourquoi un blog?

Mon blog, il existait bien avant Instagram. Au départ sur le blog, de la broderie, du bricolage, bref un beau bazar…. Puis la couture a pris le dessus de manière assez naturelle! L’idée étant de partager mes péripéties DIY, mes astuces, mes découvertes etc… (ci-dessous mon 1er vêtement adulte!)

 

 

Depuis Mars 2013, je raconte ici mes péripétie couturesques, mes déboires, ma vie… un peu… mon évolution avec ma plume qui m’appartient.

Ici je t’ouvre la porte de mon univers, ici tu es un peu comme chez moi, cet endroit si intime à mes yeux et pourtant si public à travers lequel je me sens libre, authentique, ou j’aime parfois me livrer!

 

Et puis un ou 2 ans après, je découvre Instagram. Le principe? Publier des photos à un instant T accompagnée d’un petit texte. Le matin en moins de 2 min d’un coup de doigt sur l’écran tu as accès a toutes les nouvelles cousettes des copines! Plus rapide, tu meurs!

 

Et depuis le réseau a évolué… Vidéos, stories, hashtag, c’est un langage, un monde à part . Puis je découvre les like, les nouveaux amis. Je découvre les filtres, je découvre le plaisir de prendre de belles photos. J’y prends gout, je deviens accro au point ou à une période je consulte régulièrement le réseau plusieurs fois par jour pour voir combien j’ai eu de nouveaux “amis”, si ma photo a été likée plus que la précédente. On se prend tous au jeu, un peu trop pour certains, moins pour d’autres.

C’est la course au like. M’aimes t-on suffisemment? Pourquoi ma photo a moins été likée qu’hier? Pourquoi j’ai perdu des amis qui me suivaient auparavant? Puis on réalise que cela devient une obsession, une oppression, comme un poids alors que cela ne devrait pas être le cas. Puis on prend le temps de réfléchir et de comprendre.

 

Est-ce donc Instagram qui me définit? N’ai-je pas un peu trop fusionné avec lui? La course à la photo parfaite révèle-t-elle au final ce que je souhaite vraiment transmettre? Qui je suis réellement? Et pourtant je prends tellement de plaisir à les faire ces photos car la plupart me servent pour le blog justement. Je parle des photos extérieures surtout.

 

Je me rappelle justement ces photos prises pour la blouse ci-dessous. J’avais adoré les prendre, je m’étais amusée à changer de place et jouer avec le soleil, je me suis réellement éclatée. Du coup sur le coup, je ne me dis pas “prends une photo canon pour qu’elle soit likée à mort”, je prends gout à la photo tout à fait à mon niveau évidemment mais voilà j’aime ça!

 

Alors pourquoi tu continues le blog?

 

Je répondrai simplement : parce que j’aime tellement ça!! Ici je me sens … plus moi, plus libre, sans faux-semblant, et j’en ai besoin. Ici c’est un peu une extension de mon atelier couture. Et puis évidemment ici c’est un livre ouvert sur des informations que tu n’auras jamais sur Instagram.

 

On coud pour soi mais aussi pour aider la communauté, quelle erreur ai-je commise sur cette cousette? Comment taille le patron? Quel tissu je pourrai conseiller? Si c’était à refaire, qu’est-ce que je changerai? Comment le vêtement tombe? Etc etc etc.… Ces informations qui vous aident et vous inspirent comme moi je m’inspire de ce que je vois sur les blogs et Instagram. Le blog offre une analyse complète d’un patron, d’une cousette, d’un tricot etc Une seule photo sur Instagram suffit-elle? Je ne le pense pas.

Je reste accro à ce blog, c’est mon bébé à moi, je me fais certes plus rare mais quand je commence à écrire parfois plus rien ne m’arrête! Je suis comme dans une spirale, dans ma bulle! Et vu le temps que j’y passe il vaut mieux aimer! J’aime transmettre ma passion et à mon sens c’est ici que je le fais le mieux!

 

 

Je crois que j’adore coudre des maillots de bain pour les filles, il y en a plusieurs ici! J’adore car c’est une pièce sur laquelle j’autorise mes filles à se lâcher, on fait ce qu’on veut! Comme les maillots sirène plus au-dessus (séance photos complète en cliquant sur la photo), le tissu avait été acheté dans une boutique US, les FDP au même prix que le tissu !!

Et pour les maillots ci-dessous, elles ont tout choisi!! Vivement l’été prochain que je remette ça !

 

Et Instagram du coup dans tout ça alors?

Je ne peux pas tout mettre sur le blog, j’y passerai trop de temps…. Instagram me permet de publier ce que je ne peux pas poster sur le blog. Grâce aux stories (petites vidéos qui restent uniquement 24h) je peux transmettre d’autres informations, je peux échanger avec vous. Ce que je fais dorénavant à travers “le vendredi c’est story”. C’est un autre espace de liberté dont je me suis saisie et je m’éclate!

 

J’ai comme le sentiment, et je sais que je ne suis pas la seule à partager cet avis, qu’il y a côté très égocentré, thérapeutique, narcissique sur Instagram. Un besoin de reconnaissance? D’exister? Et oui, ça flatte l’ego tout ça!

Mais l’échange, le partage c’est sûrement le point fort d’Instagram. Toutes ces rencontres si précieuses, toutes ces inspirations, c’est juste chouette chouette chouette! Alors ne crachons pas trop dans la soupe bien sûr!

 

Je reçois chaque semaine des demandes de partenariats. Je refuses toutes les demandes d’affiliation, cela ne m’intéresse pas. Je refuse ce qui n’a rien à voir avec la couture : les oreillers, le thé etc (et oui!!) Et j’accepte ce en quoi je crois car je ne suis pas rémunérée ; Et oui, le plaisir avant tout ! Ca t’étonne? 🙂

 

Mais alors au fait, pourquoi tu couds?

Voilà une des questions à laquelle il fallait répondre. Facile, je réponds toujours la même chose : pour m’habiller!!!!! Lorsque je réfléchis à une cousette, je réfléchis toujours à ce dont j’ai besoin : que me manque t-il? Ma couture est bien plus réfléchie qu’avant c’est une évidence. J’aime la mode, les couleurs, j’aime regarder les tendances actuelles, ça me plait c’est comme ça! Mais coudre utile c’est aussi très important.

J’ai peu de tissus ici : 3 petites caisses, c’est tout, ça t’étonne hein? Et pourtant c’est bien vrai! La plupart du temps lorsque j’achète du tissu je prends le métrage nécessaire et je sais déjà ce que je vais en faire

Je couds aussi pour le plaisir, j’y suis accro, c’est grave docteur? Quel pied je prends à ne plus faire les magasins et mettre des plombes à chercher LA robe-que-je-ne-trouverai-jamais!

 

 

Et du coup on fait quoi avec tout ça maintenant?

Déjà tu peux partager cet article pour remettre un coup de projo sur les blogs. Evidemment si tu as Instagram je t’informe si un article sort mais si le souhaites ou si tu n’as pas Instagram (ou Facebook car j’y suis aussi!) tu peux toujours t’abonner à la newsletter! Le principe? Tu reçois un mail dès lors que je publie un article, soit un par mois maximum!!

Blog, Instagram, Facebook : chacun a fait son choix. Certains sont partout, d’autres fuient les réseaux sociaux. Ami(e) anti réseau social, je te serai fidèle à jamais pour te faire partager mes cousettes 🙂

 

Bref, en conclusion tous se complètent mais soyons réalistes avec Instagram et ce qu’il peut nous renvoyer comme complexe, frustrations etc… Aujourd’hui je suis infiniment persuadée qu’il peut être trompeur sur beaucoup de versants. Restons nous-même, arrêtons cette course au like et à la popularité au risque de tomber dans un engrenage sournois dans lequel j’ai pu tomber sans m’en rendre compte.

N’attendez pas qu’on vous aime virtuellement : aimez-vous tout simplement et dites-vous une chose : il n’y a rien de plus contrôlable qu’Instagram qui ne reflète absolument pas la vraie vie. Fuyez les comptes trop parfaits, utilisez le pour les avantages qu’il permet d’avoir et que j’ai évoqué plus haut et….. Revenez plus souvent sur les blogs comme vous découvririez un bon livre; et à la recherche d’une meilleure authenticité! Bah ouais c’est le but de l’article non ??? mdr

D’ailleurs j’avais déjà évoqué Instagram a travers le podcast audio enregistré avant les vacances. Via celui-ci j’évoque le blog, Instagram, mon aventure Cousu Main (clic sur la photo pour re-découvrir mon aventure!)

Si le cœur vous en dit et que vous avez 1h16 à occuper…. clic clic ICI

 

Je vais essayer d’écourter cet article, l’essentiel a été dit, merci Rebecca pour cette initiative qui j’espère n’est que le début d’une belle résurrection durable! J’en profite pour citer d’autres blogueuses ayant suivi le mouvement : Rebecca, Clotilde, Muriel, Elodie, Nathalie, Perrine, Sylvie, Clémentine, Helena, Maëlig, Jessica, Laurie, Blandine, Audrey, Audrey, Isabelle etc..

 

D’autres suivront !! Hâte !

 

Vive les blogs !

S'inscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles et tutoriels, n'oublie pas de t'inscrire à la newsletter !

Entrer votre email :

You have Successfully Subscribed!