563 photos.

Elle a remis ça…

Ouais t’as bien lu mon chou, 563 photos à trier!! 563 photos pour un article ou finalement tu n’en verras que quelques unes.

Pourquoi se faire autant de mal? On remercie au passage ma télécommande bluetooth sur laquelle j’ai, semble-t-il eu la main un peu lourde !!!

Enfin pourquoi elle appuie autant aussi…

Parce que je ne réalise jamais avoir pris autant de photos pardi, parce que je te dis direct, trier 563 photos, c’est pas méga excitant, alors j’espère bien que tu iras jusqu’au bout juste pour ça lol Et parce que reprendre la plume pour le blog, j’aime tellement ça… Certes j’y passe des heures mais ici c’est mon petit espace à moi à travers lequel je sens que je peux m’exprimer librement….

Puis voilà, à chaque fois je me dis que la photo suivante sera encore plus sympa! Et celle d’après encore plus… Et ce manteau, je l’aime tellement quoi!

L’avantage d’un manteau comme cousette c’est que tu sais que tu vas beaucoup le porter, puisque de toute façon tu n’as pas le choix si tu espères profiter de la saison estivale suivante!

Pour le patron, aucune hésitation : RAY est dans la place chéri… Merci Emilie pour ce super patron ! Une coupe classique avec quelques détails sympas et une forme que je n’avais pas dans mon dressing!

The cherry on the cake c’est tout de même ce packaging de dingo!!!! BRAVO de mettre en valeur les patrons papier dont je suis une addict! Bravo pour ce bel effort car on imagine bien à quel point cela demande du temps et du travail!

Bref, voilà RAY! Une séance photo mouvementée ou quand tu essayes d’être seule, c’est souvent râpé!

(Note à moi-même : ne plus jamais faire de photos à 14h, après le repas pendant les sorties pipi-caca des chienschiens du quartier…)

Alors pour le tissu, coup de cœur pour cette couleur et ce tissu d’une qualité exceptionnelle de chez Pretty Mercerie!

Doux, presque duveteux, et avec 85% de laine, tu peux le retrouver ICI, et crois-moi, chez eux, impossible d’être déçu! Ici on ne lésine pas sur la qualité d’un beau lainage et d’un manteau qui durera plusieurs saisons.

Le 1er détail ce sont les poches! Passepoilées à rabat ou plaqué! Ici j’ai évidemment pour le détail so chic des passepoilées à rabat…..

Heinnnn quéquédit la dame?

Vazy c’est le moment de googliser tout ça! Bref, les poches passepoilés c’est la classe à Dallas… J’y ai passé un peu de temps et ce ne sont que mes secondes poches passepoilées mais je t’assure, elles sont réussies toutes les deux! Presque parfaites car je ne peux m’empêcher de voir de mico-trucs à améliorer! Si ….tu les vois les coins pas tout à fait parfaits… Bon je suis un peu maniaque OK OK!

La martingale au dos : pas obligatoire mais j’aime beaucoup! le dos est coupé en deux parties puis assemblé (évidemment) et surpiqué en son milieu !

La doublure…. Que j’aime la choisir!!!!! C’est ce sur quoi tu peux vraiment ta lâcher… Oser… Un peu comme la déco de tes WC ! Sisis j’te jure c’est pareil!

Ici j’ai choisi un tissu de chez Chouette KIT que je devais garder pour la robe Emmanuelle, le kit de la blouse est dispo avec ce tissu, fonce !!! EVIDEMMENT j’y ai casé un superbe passepoil bronze PAR-FAIT! Et on remarquera qu’il va parfaitement bien avec le bleu du lainage 🙂

Dernier détail : le pli des manches, mais quelle allure!!

Mais comme elle crâne !!!

ATTENTION : détail important pour ces plis : passe ton chemin sur les tissus épais peu souples!! Il faut que ce soit chic et élégant, c’est pas une doudoune les gars, alors un lainage souple fera bien mieux l’affaire!!!!

Donc là (sur la photo en dessous…), je remarque un type qui balade son chien et qui, subrepticement, me regarde me prendre en photo de manière tout à fait naturelle. Mais oui si tu as suivi, les photos ont été prises à 14h. Idée de con dans ce coin logiquement vide…

Bon il croit que je l’ai pas vu faire des 8 autour de moi d’un air curieux .. ah purée mais laisse moi tranquille… Ah mais en revoilà un autre mais bon dieu allez tailler la bavette ailleurs c’est pas possible ça !!!

En même temps ils baladent leurs clebs à l’heure qu’ils veulent non..

Mouais mais en dehors de mes séances photos (tout à fait naturelles) alors … KAPISH?

Je suis résolument fan porté ainsi ouvert. Bon en temps normal j’ai une méga écharpe mais promis, c’est toujours aussi canon!

Boots de la marque “My Eponyme”

Non, je n’ai pas fait d’un côté une poche passepoilée et de l’autre une poche passepoilée à rabat… Le rabat s’est fait la malle dans la poche.. Mais force est de constater que ça peut aussi être très joli sans rabat !

VOS QUESTIONS

Sans tabou voilà toutes les questions (parfois les mêmes) et mes réponses qui évidemment n’appartiennent qu’à moi!

–> “Je suis un petit modèle, 1m54…adapté ou je flotte trop dedans? Il me fait sacrément de l’œil…

Alors pour info ici il s’agit d’une taille 38 en sachant que je mesure 1m74….Donc nous avons 20cm de différence et tu vois ainsi ou il m’arrive 😀 Grande ou petite, certains modèles demandent parfois une modification de leur patronage.

Autre info : comme seule modification j’ai allongé les manches de 4cm. Je pense que 3cm auraient suffi!

Alors soit le porter long ne te gênera pas ou alors il te faudra raccourcir les pièces devant/dos + doublure et manches également. Il faut avoir l’habitude je pense de ce genre d’exercice pour ne pas se tromper… C’est un travail qui demande un peu d’expérience. J’aurai beaucoup aimé avoir des lignes sur les pièces patrons afin de pouvoir rallonger ou raccourcir les pièces (rallonger ici comme tu t’en doutes). Cela demande de prendre toutes les pièces (sauf parementure dos, poches, brides manches et martingale), de dessiner soi-même la ligne sur chaque pièce, de la couper et d’ôter ou rajouter des cm! Donc tout est possible si tu es assez à l’aise avec ça!

–> “Est-il difficile à coudre?” “Est-il accessible aux débutantes?” “Les explications sont-elles claires, sans coquilles ou oublis?”

Alors questions coquilles ou oublis je n’en ai pas vu et si c’est le cas j’ai la fâcheuse tendance à le dire à la créatrice, drôle de question en sachant que j’avais fait part a Emilie de deux petites coquilles sur son blog 🙂 J’aime quand on me fait ce genre de retour car je fais très attention aux fautes ici alors j’ai tendance à faire de même envers les créateurs!

Attention : il s’avère que le 1er tirage présentait une erreur sur le schéma. La brochure révisée est disponible dans l’onglet erratum du blog de Maison Fauve ou ICI

La difficulté? Vaste question. c’est une pièce technique que je ne tenterai pas comme débutante mais comme couturière intermédiaire voire avancée! un manteau, cela demande un peu d’expérience, c’est une belle pièce!

Les points techniques? Tout d’abord la gestion des épaisseurs et des nombreuses pièces. Il ne faut pas se tromper et se mélanger les pinceaux ! Les poches plaquées seront plus accessibles que les poches passepoilées! Le col doit être monté avec précision pour un beau rendu, les plis des manches joliment réalisés! Il faut prendre son temps, et être précis! Les explications sont top à mon sens. Pour la poche passepoilée rien ne vous empêche d’aller voir chez votre pote Google, il existe des tutos vidéos très bien fait!

–> “Comment fais-tu pour avoir un col qui ne gonfle pas, bien plat, ni trop mou ni trop raide?”

Alors voilà donc un aspect technique impossible à louper sous peine d’un résultat bof. Tout d’abord Emilie nous donne une belle astuce pour réussir les pointes du col, astuce que j’ai utilisée.

J’ai cousu doucement, cranté, et bien repassé. Le repassage est un point primordial, à tester sur l’envers évidemment dans un 1er temps pour ne pas cramer et/ou lisser le tissu!

Pour le repassage du col et du reste j’ai utilisé une pattemouille : le principe? Mouiller et bien essorer un linge, le poser sur le vêtement bien à plat et repasser! La chaleur du fer va permettre de diffuser une vapeur abondante sans que la semelle du fer à repasser ne soit en contact direct avec le linge fragile. De quoi tout écraser pour un chouette résultat !! Et j’ai fait ça partout! D’ailleurs je pense même le refaire, pour écraser encore plus le bas…

Pour le côté trop mou, et comme je sais qui a posé la question, alors j’ai envie de te dire, tu ne comptes pas le coudre en viscose? Alors tout ira bien miss, c’est promis lol

–> “Quel tissu me conseilles-tu et ou?”

Clairement pour ce type de pièce je ne lésine pas sur la qualité… Pour moi, un site ressort clairement pour ses lainages, Pretty Mercerie chez qui il est impossible d’être déçu, Voila leurs superbes lainages. La qualité est là mais je sais que le prix pourra rebuter certains et je le comprends. Les coupons de St Pierre ont des arrivages réguliers de magnifiques lainages!!!  Il existe évidemment de nombreux sites de lainages je n’ai pas fait de recherches et de listing approfondies… Ce n’est donc qu’une micro sélection!

En conclusion, la souplesse est la clé d’un Ray réussi! S.bribrii l’a réalisé en tweed mais assez souple et cela rend super bien. Si possible, allez toucher le tissu en boutique pour voir si il pourrait convenir…

–> ” J’ai des doutes sur les manches, ne sont-elles pas trop larges ou trop épaisses quand on les boutonne?”

J’ai eu beaucoup de questions à ce sujet. Comme précisé plus haut, un lainage un peu souple, un bon repassage à la pattemouille et le tour est joué! Si j’insiste c’est que c’est indispensable… Car une fois terminé il sera trop tard, c’est quasiment impossible à reprendre ! Donc attention au choix du tissu.

J’espère avoir répondu à toutes vos interrogations, alors, convaincu(e)?

 

S'inscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles et tutoriels, n'oublie pas de t'inscrire à la newsletter !

Entrer votre email :

You have Successfully Subscribed!