Jean-Paul Gauthier peut aller se rhabiller… La marinière est de retour!!!!!

Bon OK, pas la vraie, le tissu pour marinière étant très exigent ….. Pour rappel :
“La marinière est issue du monde maritime et militaire, autrefois utilisée comme sous-vêtement par les hommes de la marine, elle était alors un long tricot en jersey qui descendait jusqu’à mi-cuisse, portée sous un pantalon à pont. En 1858 la marine édite un bulletin qui décrit les uniformes militaires et introduit le tricot rayé bleu et blanc, il précise le nombre de rayures et leur largueur réglementaires : « 21 raies blanches larges de 20 mm et 20 ou 21 raies bleues larges de 10 mm ». En ce qui concerne les manches, le tricot doit être composé de « 15 raies blanches et 14 ou 15 raies bleues ». La légende veut que les rayures permettent de repérer les marins tombés à l’eau et que leur nombre représente les 21 victoires napoléoniennes. En réalité les rayures viennent de la technique utilisée pour le tissage. En effet la marinière ne comporte pas de couture à l’exception du raccord des manches, cela diminuait pour les marins le risque de se prendre dans les cordages.”

Donc oui, on est bien d’accord on est loin de la VRAIE marinière, mais croyez-moi celle-ci a tout autant d’allure !!!
C’est la 1ère année que je réalise moi-même les cadeaux de Noël, cela m’a pris du temps, je n’ai pas arrêté…. Le matin avant d’aller bosser, le midi et tous les soirs après avoir couché les filles!!! Mais je ne regrette pas!!!!
On démarre les festivités avec le patron de Aime comme Matelot, un patron assez simple à réaliser si ce n’est le travail du jersey au niveau de l’encolure qui doit être impeccable.
J’ai tout de suite pensé à un tissu marinière pour mon papa, pour un style un peu différent mais qui allait à coup sûr lui aller!!!
Infos techniques :
– Patron Aime comme Matelot de Aime comme Marie
– Taille M
– Tissu marin de chez Motif personnel acheté au salon CSF
– Boutons dorés de mon stock
Entièrement réalisé à la surjeteuse
 
J’ai eu quelques mésaventures avec le tissu, que j’ai lavé avant. J’ai lavé un carré, il en est ressorti un losange……L’horreur quand j’ai voulu poser le patron et équilibrer le tissu de part- et d’autres pour avoir autant de rayures de chaque côté!!! Ca m’a bien pris la soirée mais c’était obligatoire!!!! J’ai passé mon temps à étirer le tissu de partout pour récupérer un carré !!!!
1,2,3,…. etc OK, donc 18 rayures noires à droite…. 1,2,3,4 …. 16 à gauche, bon on recommence…
Il fallait que tout soit nickel, même les raccords et l’encolure….
L’encolure sur laquelle j’ai aussi passé un peu de temps.
Et hop, 3 boutons à encre dorés pour la final touch pour une marinière qui me plait énormément!!!
 

J’ai vraiment hésité avec les boutons dorés, mais au final j’en suis fan fan fan car ils ressortent vachement bien!!!

 

L’encolure me plait plutôt!!! Je crois y avoir passé autant de temps que tout le reste!!! Quant au dos il est bien centré !!!!

 

On notera le raccord des rayures au niveau de la patte de boutonnage et du devant 😀
Vous voyez mon papounet en mode BG avec sa marinière assortie au pantalon rouge???

 

 

 

 

 

 

Tu les vois bien les raccords????

 

Quel beau gosse ce papounet!!!

 

Ohhh encore des raccords!! C’est juste au cas ou vous n’aviez pas vu hein…. 😀

 

Ce profil de mannequin!!!!!!!!!

 

 

 

 

 

Allez une dernière fois encore ce regard de tombeur!!!

 

 

 

Bref, totale réussite pour cette marinière!!! Et elle plaît… OUF !
Encore cadeau qui a fait mouche et moi je suis RA-VIE!
Si je peux juste donner un conseil : soignez l’encolure et les raccords et vous ne serez pas déçus !
A très vite pour la suite !!!
Et surtout…..
😉

S'inscrire à la Newsletter

Pour ne rien rater des prochains articles et tutoriels, n'oublie pas de t'inscrire à la newsletter !

Entrer votre email :

You have Successfully Subscribed!